Trump privilégie les Etats-Unis et dit non au climat

Michael R. Bloomberg lors du 125ème anniversaire de l’association écologiste le Sierra Club à San Francisco en Californie le 18 mai 2017

"Je ne peux le dire, je ne lui ai pas demandé", a-t-il répondu.

Pékin avait été, avec l'administration américaine alors conduite par Barack Obama, l'un des principaux artisans de cet accord historique dans lequel 196 pays se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, ambitionnant de limiter la hausse des températures à 1,5 degré par rapport aux niveaux préindustriels et ses effets potentiellement dévastateurs.

Résolument optimiste, l'avocat spécialiste de l'environnement Arnaud Gossement estime que la décision américaine va "produire l'effet inverse" recherché par Donald Trump: "Il voulait démontrer qu'il pouvait remettre en cause à lui seul l'un des accords les plus importants de ces dix dernières années mais il vient au contraire de réveiller l'accord de Paris". Et les deux responsables ont insisté pour dire qu'ils étaient favorables à un "ordre mondial basé sur des règles".

Et pour appuyer son propos, le président américain a entrepris de s'appuyer sur une étude du Massachussetts Institute of Technology (MIT), un célèbre institut de recherche américain, spécialisé dans les domaines de la science, et considéré comme l'une des meilleures universités au monde, rapporte LCI.

Dès le début de la journée, le patron de la Commission européenne Jean-Claude Juncker avait dessiné les contours du nouveau moteur dans la lutte contre le changement climatique. On se souvient de l'émotion des délégués qui s'embrassaient, certains pleuraient même au Bourget en banlieue parisienne au moment de la signature de l'accord après des mois de négociations en coulisses.

"L'accord de Paris va s'appliquer sans Trump, mais pas sans les Etats-Unis", positive Pascal Canfin, ex-ministre français, aujourd'hui directeur général du WWF France, en évoquant "les centaines de maires, d'Etats et d'entreprises qui vont continuer à agir pour appliquer l'accord" dans ce pays.

La décision de jeudi va au-delà de la question climatique. Pendant ce temps, la Maison-Blanche envoyait aux journalistes des citations d'élus républicains, comme celle du sénateur texan Ted Cruz "félicitant" la démarche du chef de l'Etat et assurant qu'elle sauverait des emplois américains.

Le hashtag #Makeourplanetgreatagain ("Rendre à notre planète sa grandeur") avait de son côté suscité près de 35.000 tweets vendredi, selon Visibrain.

Qui plus est, la décision de quitter l'Accord de Paris " n'aura pas beaucoup d'impact " sur le climat de la planète, selon le président Trump. Or, a-t-il soutenu, l'accord signé à Paris en 2015 est nuisible pour " les travailleurs, les consommateurs, l'industrie et l'économie américaine ". C'est le cas de la Californie, qui a promis de poursuivre son programme de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

Nouvelles connexes:

Nouvelles chaudes

isis-killer-beheading-video-story-top Ligue des Champions - Cristiano Ronaldo nommé joueur du match
Juin 05, 2017 - 02:22
Après avoir levé la Coupe d'Europe une fois avec Manchester United, Ronaldo l'a fait trois fois en quatre saisons avec Madrid . De leur côté, les Madrilènes s'offrent 3 autres buts , signés, Casemiro (60e), Cristiano Ronaldo (63e), Asensio (90e).

Finale ce samedi à Cardiff — Ligue des champions
Juin 05, 2017 - 01:04
L'international italien va disputer sa troisième finale de C1 ce samedi face au Real Madrid . Pour l'illustre portier transalpin, c'est un nouveau crève-cœur.

Juventus, Buffon : "Ici pour terminer un cycle"
Juin 05, 2017 - 01:04
Et ce n'est peut-être pas terminé puisque le Real dispute une nouvelle finale de la C1 contre la Juventus Turin ce samedi (20h45). On pensait avoir fait le nécessaire pour jouer et gagner cette finale.

isis-killer-beheading-video-story-top Cristiano Ronaldo: "Messi est un crack"
Juin 05, 2017 - 00:40
Finale de Ligue des champions oblige, samedi, face à la Juventus Turin , l'attaquant madrilène enchaîne en effet les interviews. On ne dîne pas ensemble mais je le respecte et il parle également bien de moi C'est un confrère, pas un rival.

isis-killer-beheading-video-story-top "Messi est un crack" — Cristiano Ronaldo
Juin 05, 2017 - 00:38
Le Portugais a en effet été carrément emphatique à l'évocation du jeu du n°10 argentin. J'aime regarder jouer tous les grands joueurs et il en fait partie. " C'est un crack .

isis-killer-beheading-video-story-top Tennis - Roland Garros : Nouvelle démonstration pour Nadal !
Juin 05, 2017 - 00:35
Rafael Nadal a été impressionnant au 3ème tour de Roland Garros en ne laissant qu'un seul jeu à son adversaire. Monfils affrontera au prochain tour le Suisse Stan Wawrinka ( ATP 3), vainqueur du tournoi il y a deux ans.

isis-killer-beheading-video-story-top "Messi est un crack" — Cristiano Ronaldo
Juin 05, 2017 - 00:19
Toujours est-il que Cristiano Ronaldoa livré des mots élogieux à l'encontre de son rival de toujours, l'Argentin Lionel Messi . La star du Real Madrid avoue que le joueur du FC Barcelone est un footballeur à part.

isis-killer-beheading-video-story-top "La Juve va essayer de faire monter la température" — Real Madrid-Ramos
Juin 04, 2017 - 03:18
Le Real lui jouera sa 15ème finale pour un 12ème titre et devenir ainsi la première équipe à conserver son titre depuis 1990. Zineddine Zidane vient d'annoncer qui débutera la finale de la Champions League ce samedi à Cardiff .

isis-killer-beheading-video-story-top Grossesse : un congé maternité "unique" annoncé pour cet été
Juin 04, 2017 - 03:17
Une femme salariée bénéficie actuellement de 16 à 46 semaines de congés de maternité, selon les conditions de sa grossesse. Marlène Schiappa compte créer un "portail numérique unique" , permettant aux femmes de déclarer leurs congés de maternité.

isis-killer-beheading-video-story-top Aulas annonce ses nouveaux plans pour Lacazette — OL
Juin 04, 2017 - 01:54
Les déclarations qu'il avait faites il y a quelques jours laissaient clairement comprendre qu'il allait quitter l'OL cet été. Il a fait une interview hier (mercredi) pour laisser entendre qu'il pouvait rester.

isis-killer-beheading-video-story-top La Chine promet d'appliquer l'accord de Paris "chèrement gagné"
Juin 03, 2017 - 00:55
Même si on savait Donald Trump peu enclin à défendre l'environnement, c'est un coup dur notamment pour les pays les plus pauvres. Les Nations Unies, qui chapeautent l'accord, ont fait part de leur "grande déception".

isis-killer-beheading-video-story-top Kessié, c'est signé — Milan AC
Juin 03, 2017 - 00:55
Franck Kessié portera le numéro 19 la saison prochaine, le même que lors de ses début en Série A avec Bergame. Ce joueur polyvalent de 20 ans totalise 29 apparitions et 6 buts cette saison.

isis-killer-beheading-video-story-top Orages et averses de grêle attendus ce vendredi après-midi — Météo
Juin 03, 2017 - 00:52
Plus à l'est, le soleil devrait se montrer de la Provence à la Corse avec juste quelques ondées sur le relief. Du côté des températures, c'est Marseille qui bénéficiera du plus beau temps avec une maximale de 28 degrés.

isis-killer-beheading-video-story-top France-Paraguay, répétition en amical avant la Suède
Juin 03, 2017 - 00:51
Le gardien des Girondins de Bordeaux, Benoît Costil , retourne dans sa deuxième maison ce soir à l'occasion du match amical France - Paraguay à 21h sur TMC .

isis-killer-beheading-video-story-top La poignée de main qui a mis en péril la planète — Macron
Juin 03, 2017 - 00:48
Il n'a pas fallu attendre pour lire les interventions de politiques et autres personnalités importantes. Ne vous trompez pas, sur le climat, il n'y a pas de plan B parce qu'il n'y a pas de planète B.